3 commentaires

  • O dit :

    La dernière m’a tué !!!

  • Datawolf dit :

    Donne-leur des cours de Francais.

  • Louis dit :

    ‘vrai’ language… hahaha… si jeunes, et déjà dans le troll du langage… Je vais réagir à ça, car c’est important l’air de rien.

    LISP est le seul VRAI langage, proche du Lambda Calcul dans sa logique même.

    Tous les autres langages les plus utilisés: C, JAVA, Ruby, PHP, Python & co appartiennent TOUS à une seule et même famille “toute pourrie de langages de merde” (troll inside 😉 ), dit langage “impératifs”. Voir:
    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Genealogical_tree_of_programming_languages.svg

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_imp%C3%A9rative

    Ces ‘faux’ langages l’ont emporté contre les langages fonctionnels types
    LISP dans les années 70-80 car les ordinateurs nécessaire pour faire tourner LISP coûtaient beaucoup plus cher que ceux faisant tourner le BASIC.

    Le langage, c’était crucial dans les années 70-80-90 et même 2000 car la question des coûts de production en dépendait directement. Dans la dev aujourd’hui, surtout en webdev, la qualité des frameworks disponibles est beaucoup plus importante que les langages eux-mêmes.

    Maîtriser un framework pour développer vite, bien, de manière standard, voilà l’important sur le marché du travail. Connaître les subtilités des différence de compilation entre Java et C: useless.

    En d’autres termes, un développeur maîtrisant Symfony, Rails ou Django sera BEAUCOUP PLUS EFFICACE d’un point de vue professionnel qu’un super codeur en C qui refuse d’utiliser un framework. C’est vrai dans le jeux vidéo aussi. C’est vrai si vous développer tout seul votre application dans votre coin aussi.

    De mon expérience personnel, le “vrai” langage C# est une catastrophe à cause de .NET qui est un très mauvais framework web (qui rappelle les premières version de Zend: plus une bibliothèque qu’on peut utiliser librement qu’un vrai framework contraignant le codeur à respecter une logique précise).

    C# + .NET + MsSQL = :puke:

    Le nombre de petites boites que j’ai vu faire faillite à cause de ce choix technologique aussi débile que récurent en France…

    Coder avec le “vrai” language C#, cela revient à embaucher à pris d’or des développeurs qui se concentrent sur des trucs inutiles (“g utilisé du multithreading pour ma web app” :facepalm: ), qui sont inefficaces sur des points cruciaux (JS, CSS, & co), et qui sont formatés par le développement d’application de bureau (exemple: codeurs qui adorent le typage fort, mais qui ne comprennent pas qu’en WebDev les applications sont stateless et les requêtes HTTP ne passent que des variables non typées).

    Au moins, les “vrais” langages de script (JS, Python, PHP, Perl, Ruby, etc) viennent avec des frameworks conçus par et pour le Web, généralement très contraignants et très chiants à apprendre (donc forçant les devs à produire du code très standard et bien lisible), et qui maintiennent les devs aussi loin que possible du HardWare. Au passage, on peut tester très facilement le rendu sans avoir à compiler, ce qui réduit considérablement les coûts de testing/débug.

    Dans le monde du jeux vidéo: c’est la même. On est passé d’un monde ou savoir coder au plus proche du HardWare était nécessaire (dans les années 2000, l’essentiel des jeux vidéo étaient codés en C), à un monde où on utilise des moteurs de jeux qu’il faut bien connaître. Dans le jeux video comme dans le web, les éditeurs cherchent autant que possible à s’affranchir des contraintes du hardware pour pouvoir publier un même jeux sur différentes plateformes (et laisse donc le traitements de ces subtilités à ce qui développent non pas des jeux vidéos, mais des moteurs de jeux vidéos)

    PS: Pour bosser dans le jeux vidéo aujourd’hui, vous avez intérêt à être bien balaise en JavaScript, pour être bien à l’aise sur Unity.

    Bref, être un dev aujourd’hui ce n’est plus être un artisan qui développe des application dans de ‘vrai’ langages avec une logique originale voir géniale ; aujourd’hui être un dev, c’est être un ouvrier du code qui sait parfaitement bien utilisé l’outil de travail de son usine (le framework, le moteur, etc).

Un truc à dire ?