Un commentaire

  • Troll dit :

    Crois-tu encore en l’amphi?

    Sur le papier, ça à l’air optimal: ça ressemble à un multicast vers un gros groupe qui permet d’économiser de la bande enseignante.

    En pratique, j’aurais plutôt tendance à comparer ça à du broadcast (pas d’inscriptions, une partie des récepteurs n’ont rien à foutre du message), sur un médium fortement bruité, avec un protocole sans acquittement (« vous avez compris »? grand vide…), et avec des clients qui font de l’économie d’énergie en alternant périodes d’écoute et de sommeil…

    L’émetteur est tout ennuyé puisqu’il n’y a pas de mécanisme de flow-control pour réguler son débit. Comme en plus, il n’y a pas de code de contrôle sur les messages envoyés, tu n’es jamais sûr qu’ils n’ont pas tout compris de travers.

    Salut grippé à tous les déprimés de l’amphi, quelle que soit leur place par rapport au pupitre…

Un truc à dire ?