8 commentaires

  • tothor dit :

    Excellent. À partager !

  • Valentin dit :

    Rien à dire, c’est parfait

  • moussa dit :

    Bien vu !

    Mais c’est pas joyeux…

    Ps: Bravo pour le blog !

  • Fbien dit :

    Une petit dessin… C’est limpide
    J’aurais bien vu une deuxième flèche « espionnage » du tuyau vers les sociétés commerciales, qui donne du sens pour le transfert de ces sociétés vers les organisations gouvernementales.
    Par contre c’est quoi le transfert d’information des organisations gouv. vers les sociétés com. ?

  • Troll dit :

    @FBien Je suppose que le sens gouv->com représente justement le fait que l’espionnage industriel passe très souvent par les états, au profit des sociétés.

    Très bon résumé, à compléter peut être avec un autre dessin mettant en avant la concentration des acteurs majeurs, la tout-en-unification, et le côté « Minitel 2.0 » promu par beaucoup. On pourrait faire apparaître ainsi le côté « authentification centralisée » dont rêvent beaucoup de politiques et que google/facebook sont en train de réaliser.

  • Quack1 dit :

    Excellent dessin! Complètement en phase avec l’état d’Internet d’aujourd’hui! Bravo 🙂

    (Il colle bien avec la présentation de Laurent Chemla « La Couleur du Net » qui sera bientôt disponible en vidéo ici (http://lacantine.ubicast.eu/channels/#pas-sage-en-seine-2013), sinon mon tweet mentionnant ton article à bien plu! https://twitter.com/_Quack1/status/349124575902175232 )

  • Luc dit :

    Pour le lien entre les sociétés commerciales et les organisations gouvernementales, je pensais à facebook, google, apple, microsoft & co qui filent nos données aux gouvernements. Ce n’est pas la seule interprétation possible.
    J’aurai pu mettre plein de flèches toutes plus déprimantes les unes que les autres…
    Mais y’a aussi des choses bien, sur le net ! Ouf 🙂

  • tom up dit :

    Clair et précis, on ne pouvait pas mieux illustrer le web d’aujourd’hui, merci!!!

Un truc à dire ?